Accueil / RESSOURCES arts plastiques / SITE(s) du mois / Quelques logiciels de traitement d’images et de dessin en ligne gratuits

Recherche

Le nouveau logiciel d’édition d’images Sumo Paint a tout pour plaire. Il est gratuit, mais c’est une gratuité sans concessions, car il est également très sophistiqué. Ses possibilités sont presque semblables à celles de logiciels professionnels onéreux comme Photoshop d’Adobe
- L’interface graphique de Sumo Paint emprunte d’ailleurs beaucoup à ce dernier. Pour ne rien gâcher, Sumo Paint est accessible via un navigateur Web, ce qui signifie qu’il n’y a aucun logiciel à installer. Il suffit de disposer d’une connexion Internet, et vous aurez toujours accès à la dernière version. Bref, une fois familiarisé avec quelques principes de fonctionnement, même le plus novice des novices pourra vraiment s’amuser.

- L’interface est actuellement en anglais mais pour celles et ceux qui ont une expérience des logiciels de retouche ce ne sera pas trop compliqué de retrouver ses marques.

- Pour lancer Sumo Paint, c’est très simple : ouvrez votre navigateur Internet, puis allez sur le site www.sumopaint.com. Le logiciel s’ouvre alors dans la fenêtre de votre navigateur.

- Pour obtenir une aide en français (pas encore totalement traduite) sélectionnez la langue sur cette page puis cliquez sur le bouton "Assistance"


- Les plus

Prise en main rapide,
Orienté retouche et manipulation de photo,
Nombreux équivalents-clavier,
Gestion des dégradés,
Annulations multiples,
Zoom à 1000%,
Baguette magique,
La barre d’espace permet de se déplacer dans l’image avec l’outil Main.
- Les moins

Il manque l’outil Plume pour les détourages,
La gestion des sélections n’est pas simple,
Pas de version française.
Aspect du contour de la sélection,
- Verdict

Un très bon outil généraliste qui devrait plaire à ceux qui sont déjà habitués à utiliser des outils complexes de retouche d’image. Le zoom à 1000% permettra d’affiner les sélections réalisées avec le lasso. On retrouve les habitudes prises avec Photoshop pour ajouter ou retrancher à la sélection.


Alternative :

- Pixlr
L’interface démarre par le choix entre la création d’une nouvelle image à partir de rien, l’ouverture d’une image présente sur le poste de travail ou depuis le web en précisant son URL. Cette application propose une interface qui semblera familière aux utilisateurs de Photoshop grâce notamment aux équivalents-claviers.

- Les plus

Interface en plusieurs langues dont le français.
L’outil de recadrage propose une grille pour recadrer les photos selon la règle des tiers.
Outil anti yeux rouge.
Rapidité.
- Les moins

L’aide n’est pas contextuelle.
- Verdict

Une application honnête et rapide, une sorte de tout-terrain de la retouche photo en ligne.


A essayer également

- Image Editor (Phoenix) fait partie de la suite Aviary qui comprend de nombreux outils en ligne : Image MarkUP (Falcon), Color Editor (Toucan), Effects Editor (Peacock), Vector Editor (Raven) et Audio Editor (Myna). Après un chargement assez long (enfin tout est relatif), Phoenix offre un environnement complet de création et de retouche d’image dans une interface très « application de bureau ».
Cet outil se rapproche bien de l’esprit de Photoshop. L’outil Lasso permet d’ajouter ou de retrancher à la sélection courante avec les mêmes équivalents-claviers que Photoshop, et c’est pareil pour la Baguette magique dont on peut régler la tolérance et la sélection des pixels contigus ou non. En commençant par la Baguette magique puis en affinant avec le Lasso, on parvient — en jouant sur le zoom à 400% – à isoler assez facilement un personnage du fond.

- Les plus

Gestion intuitive des dégradés,
Ajout/retranchement des sélections au clavier,
Effets de calques,
Calques de dégradés (biseau et lueur),
Historique des actions effectuées en mode « texte » ou « vignette » avec retour à un état antérieur,
Nombreux tutoriels disponibles.
- Les moins
Pas d’outil Plume. Durée de chargement de l’application.
- Verdict

Phoenix est un outil très complet relativement simple à prendre en main si l’on a déjà l’habitude d’un logiciel comme Photoshop. Ses fonctions, ses options et sa rapidité en font l’un des meilleurs de cette sélection.


Canva :

- Cet éditeur d’image est très simple d’utilisation. Une fois sur le site, il suffit de sélectionner une photo sur votre poste de travail pour commencer à travailler.

- Les plus

Extrêmement intuitif, Canva est à la portée de tous. De simples glisser/déposer permettent de rapidement constituer votre image.
Si vous vous connectez via Facebook, Canva peut utiliser vos photos. Vous pouvez également télécharger vos propres photos depuis votre ordinateur, ou acheter des photos dans la bibliothèque d’images de Canva (la plupart des images sont seulement 1 $ US). En outre, Canva vous permet de collaborer avec d’autres utilisateurs, ce qui est très utile si vous avez besoin de partager ou modifier vos images

- Les moins

Outil basique de retouche,
Juste un outil de composition texte / image,
Gestion des calques à partir de modèles prédéfinis.
En anglais

- Verdict

Idéal pour permettre aux novices d’effectuer des petits montages d’images et de textes.
- canva
canva


Photoshop Express
- L’outil d’édition et de gestion d’image de Photoshop est finalement celui qui ressemble le moins à la version logicielle. Il est nécessaire de s’enregistrer pour pouvoir sélectionner une image depuis son disque dur, mais il est possible de tester l’outil en cliquant sur Test Drive. La partie Edition d’image n’est qu’une option parmi d’autres, mais elle permet d’effectuer des opérations complexes en cliquant sur des prévisualisations des différents états possibles. Le passage de la souris affichant immédiatement l’image telle qu’elle apparaitra une fois les modifications validées. C’est très bien réalisé. D’autant plus qu’un curseur sous les vignettes permet de choisir les valeurs intermédiaires. Photoshop Express propose également un mode Décoration en version bêta qui propose d’ajouter du texte, des bulles de dialogue, des post-it ou des illustrations vectorielles.
- Les plus

Présélection des effets avec prévisualisation automatique,
Outil anti yeux rouge particulièrement efficace,
Zoom et navigation dans l’image à l’aide d’une miniature interactive,
Une case cochée apparait devant les effets qui ont été appliqués. On peut les activer ou les désactiver à volonté.
- Les moins

Obligation d’ouvrir un compte pour éditer des images en provenance de son poste de travail,
Pas d’outil de sélection,
Pas de version française (mais il existe une version allemande et japonaise).
- Verdict
Assez déroutant au premier abord tant l’interface s’éloigne de ce auquel on aurait pu s’attendre, Photoshop Express s’avère être un outil intuitif et très simple d’utilisation.


Splashup
- Propose d’aller chercher des images sur différents réseaux de stockage et de partage comme Facebook, Flickr, Picasa, SmugMug, PhotoBucket ou Splashup à condition d’ouvrir un compte. Il reste bien évidemment possible d’aller chercher une image sur le disque dur ou depuis son URL. L’interface est douce et ressemble à celle de Sumo Paint tout en étant un peu plus sombre.
- Les plus
Mode plein écran.
Présentation claire
- Les moins

Pas de raccourcis claviers,
En anglais.
Zoom limité en réduction pénalisant sur les grandes images
- Verdict

Les possibilités de sélection se réduisent au Lasso et aux sélections circulaires ou carrées. Si le lasso est assez précis, il ne semble pas possible d’ajouter plusieurs sélections successives pour effectuer un détourage, par exemple. Par ailleurs, les possibilités de retouches d’image sont assez limitées.

Autres articles dans cette rubrique