Recherche

Lettre du numérique n°5

Le temps

Juillet 2015

Le temps passe trop vite pendant les vacances mais lentement pour ceux qui savent le contempler. Etes-vous prêts à égrener la durée dans l’art, le temps d’une lettre du numérique ?
«Trois mille six cents fois par heure, la seconde chuchote: souviens-toi.» Ce vers de Baudelaire pourrait figurer en épitaphe tant l’angoisse du temps qui passe est universelle. L’art sous toutes ses formes (cinéma, photographie, art contemporain) n’en finira sans doute jamais de l’interroger.
Vous trouverez ici des œuvres frappantes autour du temps et de la temporalité.
En fin de lettre, la dernière Tice Edu nationale sur l’architecture et le numérique très complète et très riche.
Aussi, un lien vers les derniers Traam de l’Académie de la Réunion vous donnera des idées de séquence autour du smartphone.
Bonne rentrée à tous !

Lettre du numérique

http://www.musee-lam.fr/wp-content/uploads/2010/12/Parcours-autour-de-l_expression-de-la-temporalite.pdf
Un texte de Régine Charpentier sur la « temporalité » à travers l’art qui montre bien les
enjeux du temps et ses représentations. De nombreuses oeuvres commentées à la lumière de ce thème.
http://www.humanssince1982.com/work/
Le temps matérialisé par cette installation d’horloges dont les aiguilles se meuvent au gré de
figures abstraites et au gré de l’heure qui passe. Human est basé à Stockholm depuis 1982. Leur propos est d’éveiller la curiosité en créant des suggestions naturelles de la manière
dont le monde devrait être. Un ballet chorégraphié d’aiguilles d’horloges.

http://www.opalka1965.com/fr/demarche.php?lang=fr
Roman Opalka, toujours à voir et à revoir avec ses détails épousant le temps.


http://artspla-site-austral.ac-reunion.fr/spip.php?article386
Une séquence sur l’explosion d’un cube. Comment montrer l’éphémère.
http://www.susannahertrich.com/chrono-shredder.php
l’installation Chrono Shredder (2007) de Susanna Hertrich, artiste résidant à Berlin. Elle a imaginé un dispositif, à la fois calendrier et horloge, qui subit une impulsion toutes les 3 minutes, détruisant progressivement le jour présent pour afficher le nouveau, condamné au même traitement. Les jours détruits s’empilent au bas de la structure, symbolisant le
passage du temps et l’impossibilité du retour en arrière (l’aspect irrécupérable du papier
déchiqueté).
http://irinawerning.com/back-to-the-fut/back-to-the-future/
Irina Werning montre le temps à travers la photographie de personnages pris à des âges
différents avec la même posture, les mêmes vêtements.

https://www.youtube.com/watch?t=195&v=UtLg5TqqVeA
En étirant les 1h49 initiales en un spectacle ralenti, la projection du film modifié s’étendant
alors sur 24h (2 images par seconde au lieu de 24), ici Psychose de Hitchcock; Gordon se joue du temps. Par la manipulation du rythme de Psychose, l’artiste crée une dilatation du temps où chaque geste, chaque clignement d’œil, chaque déplacement remplit l’écran d’une sorte d’éternité.
Autres publications:
http://piotrkowalski.com/time-machine
La Time Machine I est un « outil d’art » qui transmet la matérialité immédiate du temps et qui la renverse en la manipulant. Elle traite le temps non comme une trace ou une mémoire, mais comme un monde directement accessible aux sens en temps réel.

https://vimeo.com/95421374


http://eduscol.education.fr/arts-plastiques/actualites/actualites/article/lettre-ticedu-n15-architecture-numerique-et-pedagogie-des-arts-plastiques.html
Lettre tic edu sur l’architecture

http://artspla-site-austral.ac-reunion.fr/spip.php?article473
Les travaux des Traam de La Réunion sur le thème du smartphone



Lettre du numérique